hopital infirmiere

Depuis 1 an, l’état sanitaire oblige le Groupe Hospitalier Nord Essonne à revoir en permanence ses capacités d’hospitalisation, avec plus de tensions au moment des pics d’épidémie. Dans l’attente de ce 3e pic, l’organisation des services de l’Hôpital d’Orsay a été revue pour accueillir plus de patients atteints de la COVID-19.

Pour libérer le maximum de lits de réanimation (10 lits), des lits de soins intensifs de neurologie, habituellement en réanimation, ont été transférés au sein du service de chirurgie ambulatoire fin mars. En parallèle, le service de médecine a été transformé en service COVID de 18 lits. Pour répondre à l’afflux de patients, l’hôpital procéde également, depuis le 4 avril, à la déprogrammation de 2/3 des actes chirurgicaux, d’une part pour libérer des lits et d’autre part pour récupérer le personnel du bloc opératoire, formé à la réanimation.

Au niveau du bloc, actuellement une seule salle (sur 3) est en fonctionnement pour les interventions d’urgence (chirurgie cancer, endoscopie digestive...). Au niveau du bloc, actuellement une seule salle (sur 3) est en fonctionnement pour les interventions d’urgence (chirurgie cancer, endoscopie digestive...).

Nombre de patients COVID au Groupe Hospitalier Nord Essonne

  • Fin décembre 2020 : 38 patients COVID (tous services confondus)
  • 1er février 2021 : 60 patients
  • 1er mars 2021 : 80 patients
  • 5 avril 2021 : 116 patients
  • 18 avril 2021 : 116 patients

En revanche, tous les services hors Covid dédiés accueillent des patients Covid, et ce, quel que soit le service (psychiatrie, maternité, gériatrie). Cela oblige aussi à revoir les protocoles de prise en charge, pour adapter et transformer les chambres doubles en chambres seules.

L’organisation s’adapte en permanence à la situation, et aux clusters qui sont apparus dans les services afin d’éviter la propagation de l’épidémie. Côté vaccination, il est à noter qu’à ce jour, 56% du personnel du GHNE est désormais vacciné.

Cedric LussiezRencontre avec M. Lussiez, Rencontre avec M. Lussiez, directeur du Groupe Hospitalier Nord Essonne (GHNE)


Comment s’organise le GHNE face à cette crise ? 
Nos hôpitaux et notamment celui d’Orsay se fient à l’engagement sans faille du personnel. Son dévouement quotidien se traduit par un accroissement des heures supplémentaires, un report des congés et une mobilisation de tous les corps de métiers : médicaux, paramédicaux, techniques aussi pour l’aspect logistique. Tous s’adaptent en continu à cette situation d’une extrême fragilité.


Quels enseignements ont été tirés des premières vagues ?
Même si ce n’est pas suffisant, nous avons recruté et de façon pérenne à Orsay une vingtaine d’infirmiers et un médecin dédié aux maladies infectueuses. Cette pandémie nous fait nous requestionner sur notre organisation et confirme le besoin d’un nouvel hôpital. Un hôpital moderne et efficace qui comprendra plus de lits de réanimation et de lits dédiés aux pathologies infecteuses. 


Que peut-on craindre pour la suite ?
Cette crise va aboutir à une augmentation durable de la demande de soins sur trois aspects déjà identifiés : le fameux «COVID long» qui a des effets neurologiques, cardiologiques et respiratoires à long terme, le report des interventions à reprogrammer et la gestion des conséquences psychologiques de la crise. 


Les efforts se poursuivent donc pour les habitants, un petit mot à leur adresser ?
Nous avons à contre coeur dû durcir les règles en matière de visites des patients et les interdire sauf cas particuliers (personnes en fin de vie et conjoints en maternité). Nous avons en effet vu naître des clusters notamment en raison de contamination par les visites. Il faut donc poursuivre nos efforts et rester solidaires face à ces variants encore plus contagieux. Il s’agit de respecter des petits gestes aux grandes conséquences. Je voudrais délivrer un message de confiance à l’égard de la vaccination, véritable porte de sortie de cette crise !

Magazine

COUVERTURE MAG 09

ANNUAIRE DE LA VILLE

couv annuaire2021.22

Carnet de saison culturelle

couv carnetSaison2021.22

Guide des herbes de trottoirs

GUIDE HERBES SAUVAGES COUV

ÉPHÉMÉRIDE

Samedi18SeptembreSemaine 37 | NadègeLGibbeuse croissante

Youtube Orsay