street lamp 395868 640

Le projet d’extinction de l’éclairage public à Orsay : état des lieux au 27 mai 2020

Comment est né ce projet ?

Plus d’un tiers des communes françaises procèdent à l’extinction complète de leur éclairage public au cœur de la nuit. La commune d’Orsay, profitant de la réduction des horaires du RERB suite aux mesures de confinement, a choisi d’expérimenter l’extinction dans certains secteurs, et pour certains horaires.

Quelles sont les modalités de cette expérimentation ?

Le territoire de la commune est découpé en trois zones (cf. carte en annexe) : 

  • Zone 1 : proximité de l’hôpital, et zones de desserte du bus de nuit (en jaune). L’éclairage reste allumé toute la nuit.
  • Zone 2 : proximité des gares (en orange). L’éclairage nocturne est éteint de 1h30 à 5h (soit en dehors des horaires actuels de fonctionnement du RER).
  • Zone 3 : quartiers résidentiels (en bleu). L’éclairage est éteint de 23h à 5h.

Quel est l’intérêt d’un tel dispositif ? 

  • En premier lieu, il va permettre une réduction notable de la facture électrique de la commune : le calcul va être affiné, mais pourrait se monter à 45% d’économie, ce qui représenterait un gain annuel de 15 000€ pour les finances communales ;
  • les études de sécurité routière prouvent que les véhicules réduisent leur vitesse dans les zones non éclairées, minorant ainsi le risque d’accidents et la pollution sonore due à leur passage ;
  • d’autre part, de nombreuses études ont désormais bien établi que plusieurs espèces animales (oiseaux, insectes, chiroptères…) pâtissent d’un éclairage permanent qui est probablement l’un des facteurs expliquant l’effondrement de certaines populations animales, et la baisse très alarmante de la biodiversité ;
  • enfin, cette extinction permet une meilleure qualité du sommeil nocturne et ainsi protège la santé des Orcéens, car l’alternance jour/nuit est essentielle à la qualité des rythmes biologiques des humains. Pour être en bonne santé, ce rythme doit être respecté et l’extinction y concoure.

Cette extinction a-t-elle des conséquences en termes de sécurité ?

  • L’augmentation des cambriolages a été infirmée par l’expérience des communes ayant déjà mis en place l’extinction nocturne : la plupart des délits sont commis de jour, et ces communes n’ont pas constaté d’augmentation des cambriolages nocturnes ;
  • les risques pour un piéton d’être renversé par un véhicule motorisé sont minorés dans une rue non éclairée du fait de la réduction de vitesse induite par la faible visibilité ;
  • lors des déplacements piétons durant la période d’extinction, il peut être plus confortable de se munir d’une lampe de poche, d’une lampe frontale ou de la lampe d’un téléphone mobile, sauf par nuit claire de pleine lune bien sûr.

De quelle façon le projet va-t-il se poursuivre ?

  • La modernisation du système d’éclairage va continuer : un plan pluriannuel a amené la commune à changer les lampes des candélabres pour des lampes à LED, dont certaines sont à puissance modulaire (la nuit, la luminosité en est fortement réduite), et d’autres à déclenchement par radar. Les armoires électriques ont été dotées d’horloges « astronomiques » permettant d’optimiser allumage et extinction des candélabres au fil des saisons.
  • La commune va modifier les horaires d’extinction au fil du retour à la normale des horaires du RER B, et de la reprise du travail d’un nombre croissant d’Orcéens ; les modalités précises n’en sont pas encore arrêtées. Nous inviterons les Orcéens à participer à la réflexion qui en arrêtera les détails.

Pour aller plus loin dans la réflexion

Annexe : carte des zones d'éclairage

Plan zones eclairageCliquez pour agrandir

SAISON CULTURELLE 2019/2020

COUVERTURE SAISON CULTURELLE 2019

Covid-19 : lettre du maire

Lettre maire.mai Page 1

ANNUAIRE DE LA VILLE

couv annuaire 2019

ÉPHÉMÉRIDE

Vendredi29MaiSemaine 22 | AymarFPremier quartier

Youtube Orsay