Exposition collective

DU 29 MAI AU 4 JUILLET  / 15H - 18H LE VENDREDI et SAMEDI

tout le monde

Au milieu du XIXe, la comtesse de Castiglione engage avec le photographe Pierre-Louis Pierson une célèbre collaboration qui entraînera la production de centaines de portraits. C’est avec une conscience assurément moderne de la teneur promotionnelle de la photographie qu’elle s’émancipe des poses traditionnelles, se met en scène dans des costumes sensationnels et engouffre sa fortune dans la représentation frénétique de son image. Cette affirmation exaltée de soi, entre séduction et autorité, semble préfigurer le développement individuel et de lien social qui accompagne aujourd’hui les avancées technologiques et l’avènement des réseaux sociaux associé aux pratiques du selfie.

Depuis son origine jusqu’à nos jours, le visage s’est instauré comme une interface privilégiée, une écriture de soi qui se révèle par exposition aux filtres d’ores et déjà calculés de nos représentations. Au moyen d’un ensemble de photographies, peintures, affiches, vidéos et installations, l’exposition collective Tout le monde m’adore soulève le paradoxe d’une construction identitaire qui semble désormais assujettie à la diffusion théâtralisée d’un visage, autant qu’à sa dissolution dans les interstices du temps et de la multiplicité numérique.

RÉSERVER UN CRÉNEAU

Guide des herbes de trottoirs

GUIDE HERBES SAUVAGES COUV

Magazine

COUVERTURE MAG MAI WEB

ANNUAIRE DE LA VILLE

COUVERTURE ANNUAIRE 20 21

ÉPHÉMÉRIDE

Mercredi12MaiSemaine 19 | AchilleANouvelle lune

Youtube Orsay