Informations générales

Une petite définition : les réseaux d’assainissement correspondent au terme technique correct pour désigner ce que les gens ont tendance à appeler communément le « tout-à-l’égout ». En effet, cette expression de tout-à-l’égout fait référence à une époque où la majorité des réseaux d’assainissement étaient de type unitaire et où un seul réseau recevait à la fois les eaux usées et les eaux pluviales. Désormais, sur Orsay, la totalité de la commune est dotée de réseaux séparatifs, c’est-à-dire qu’un réseau reçoit les eaux usées et un autre réseau reçoit les eaux pluviales. C’est pour cela que l’on parle de réseaux d’assainissement au pluriel.

assainissement1assainissement2

Une grande partie du réseau d’eaux usées sur la commune d’Orsay est ancienne et présente souvent des parties en amiante-ciment. L’évolution de la réglementation concernant l’amiante oblige les entreprises qui interviennent à respecter des protocoles pour l’évacuation de ce matériau. Ces interventions spécifiques d’évacuation de l’amiante représentent un surcoût non négligeable sur chaque opération de travaux sur les réseaux d’eaux usées. A titre d’exemple, pour l’opération de l’Avenue des Hirondelles à Mondétour, tous les branchements d’eaux usées qui ont été repris étaient en amiante-ciment, ce qui représente un surcoût de 30% sur l’ensemble de l’opération.

La Mairie d’Orsay est gestionnaire de ses réseaux d’assainissement avec quelques nuances puisque certains collecteurs intercommunaux d’eaux usées ont été transférés au SIAHVY (Syndicat Intercommunal pour l’Aménagement Hydraulique de la Vallée de l’Yvette), notamment les collecteurs intercommunaux qui longent l’Yvette et qui acheminent les eaux usées jusqu’à la station d’épuration de Valenton ; depuis 2 ans le SIAHVY gère aussi les collecteurs intercommunaux de la rue de Versailles et du Bois des Rames. Par ailleurs, dans le cadre de la loi NoTRE, la compétence assainissement doit normalement être transférée à la communauté d’agglomération Paris-Saclay (CPS) avant le 1er janvier 2020.

Le service Assainissement est composé d’une personne, dont les missions principales sont :

  • La programmation de travaux
  • Le suivi des prestataires
  • Le suivi de chantier

En effet, il convient de distinguer plusieurs types de prestations :

  • Les petits travaux d’entretien courants comme la réparation d’un avaloir ou le changement d’un tampon et les gros travaux de renouvellement de réseaux ou de mise en conformité : ces prestations font l’objet d’un marché à bons de commande. Ce marché est attribué à l’entreprise JEAN LEFEBVRE, basée à Grigny
  • Les opérations de dégorgement et de curage des réseaux, de nettoyage des avaloirs, de vidange des bacs à graisse des restaurants scolaires : ces prestations font aussi l’objet d’un marché à bons de commande dont le titulaire est actuellement l’entreprise ORTEC, basée à Morangis.

Interventions travaux

Pour vérifier l’état des réseaux avant travaux ou pour contrôler certains points critiques, le service assainissement de la Mairie d’Orsay s’est doté depuis 2016 d’une caméra. Cette caméra permet donc d’inspecter les réseaux pour identifier des zones ou des secteurs critiques impossibles à voir de visu. Cette caméra permet notamment d’enregistrer et de prendre des photos pour ensuite réaliser un visionnage sur l’ordinateur et dresser un rapport d’inspection. Cette caméra est utilisable dans les réseaux de petits diamètres (inférieurs à 400 mm). Au-delà de ce diamètre, nous faisons généralement appel à une société spécialisée qui dispose d’une caméra motorisée, ce qui permet de bien voir l’ensemble de la canalisation et de passer outre d’éventuels gros obstacles (type amas de déchets).

A titre d’exemple, voici un tableau qui présente quelques opérations qui ont eu lieu en 2018 sur la commune d’Orsay

Adresse du chantier Nature du chantier Entreprise Coût
Rue Archangé Réparation du réseau d’eaux pluviales JEAN LEFEBVRE 30 000 € TTC
28 Route de Chartres Réparation du réseau d’eaux usées (diamètre 300) au niveau de la résidence Villa Dubreuil JEAN LEFEBVRE
ORTEC
160 000 € TTC

Le nettoyage des avaloirs est une opération qui est reproduite tous les ans. Certains secteurs de la commune posent davantage de problème comme la Troche par exemple. En effet, ce secteur est très arboré et les feuilles, qui proviennent souvent des parcelles privées viennent obstruer les avaloirs. Ainsi, cette prestation que nous reconduisons tous les ans pourrait être revue à la baisse si chaque riverain entretenait correctement ses arbres sur les parcelles privées.

Interventions d’urgence et vices constatés

Les interventions d’urgence pour dégorger (=déboucher) les réseaux réalisées par l’entreprise ORTEC qui est intervenue 30 fois en 2017 (environ 9000 € TTC pour la commune) viennent majoritairement de la mauvaise utilisation que font les particuliers de leurs toilettes, notamment l’utilisation des lingettes jetables. Ces lingettes ne sont pas biodégradables et doivent être jetées dans la poubelle. Nous associons à cet article, une plaquette d’information éditée par le SIAHVY contre le rejet des lingettes (et toute autre rejet domestique interdit) dans les réseaux d’assainissement (et lien internet : http://www.siahvy.org/images/info-riverains/Stoplingette.pdf  )

Les autres principaux vices constatés sur les réseaux sont notamment :

  • Des branchements non conformes (rejet des eaux usées dans le réseau d’eaux pluviales) : ces mauvais branchements peuvent être à l’origine d’odeurs nauséabondes qui peuvent remonter dans les canalisations mais également provoquer la présence de graisses dans les réseaux, ce qui a pour effet de les colmater au fur et à mesure.
  • En 2018, la commune a lancé une série de contrôle auprès des commerçants du centre-ville. Les premiers à avoir été contrôlés sont ceux de la rue Verrier et de la rue de Paris, partie basse. Lorsque des dysfonctionnements sont constatés, le SIAHVY prend contact avec eux et leur propose une aide pour réaliser la mise en conformité.
  • Les entreprises de terrassement ont souvent tendance à nettoyer leurs outils et autres directement dans les avaloirs, ce qui les bouche. Nous retrouvons très régulièrement de la laitance de ciment ou du béton. Aussi, nous vous remercions de faire passer ces consignes à vos entreprises qui ne doivent en aucun cas nettoyer leurs outils et autres dans les avaloirs.

Quelques interventions spécifiques de l’entreprise ORTEC :

L’entreprise ORTEC est également intervenue deux fois en 2017 suite à des pollutions aux hydrocarbures qui ont été déversées dans le réseau d’eaux pluviales. Ces pollutions se sont retrouvées dans l’Yvette, ce qui a mobilisé les équipes du SIAHVY, de la ville ainsi que les pompiers. Ces interventions (y compris le pompage, l’évacuation et le traitement des déchets) ont représenté un coût de 14 250 € TTC pour la commune. Les hydrocarbures ne doivent en aucun cas être vidangées dans les réseaux d’assainissement (que ce soit le réseau d’eaux usées ou le réseau d’eaux pluviales) mais doivent être évacuées par des sociétés spécialisées.

L’entreprise ORTEC est intervenue trois fois de nuit en 2017 pour régler des problèmes d’assainissement. En effet, compte tenu de la circulation à certains endroits de la ville, il est impossible de planifier les interventions en journée. Pour cette raison, des interventions de nuit sont parfois nécessaires. Cela a notamment été le cas pour solutionner l’obstruction du réseau d’eaux pluviales à l’intersection de la rue Verrier et de la rue Archangé au mois de septembre, à l’origine d’odeurs qui nous ont été remontées aux services techniques. En effet, pour réaliser cette intervention, ORTEC a positionné son véhicule d’intervention - un camion hydrocureur de 19T – au milieu du carrefour entre la rue Archangé et le Boulevard Dubreuil, ce qui neutralise quasi-intégralement ce carrefour et aurait été impossible à réaliser en journée. Chaque intervention de nuit représente un coût de 1 500 € TTC pour la commune. Ces interventions ont été solutionnées par l’intervention de JEAN LEFEBVRE au mois de mai 2018.

Points complémentaires lors de la construction d’une maison

Conformément à la réglementation, la mairie d’Orsay a mis en place la Participation pour le Financement de l’Assainissement Collectif (PFAC). Suite aux délibérations du Conseil Municipal (en particulier la 2016-71 en date du 28 juin 2016), cette taxe est exigible pour toute opération consistant à créer au moins 40 m² de plancher. Cette taxe se retrouve dans le cadre d’extensions importantes ou de constructions nouvelles. Pour les logements, le coût au m² a été fixé à 12, 67 €. Par ailleurs, dans le cadre d’une construction nouvelle, une demande de branchement doit également être réalisée auprès du Service Assainissement.

Toute intervention sur le domaine public, par exemple dans le cadre d’un branchement neuf qui nécessite la réalisation d’une tranchée, doit faire l’objet de plusieurs déclarations administratives :

  • Une demande d’autorisation de voirie et d’accord technique dans le cadre de l’application du règlement de voirie de la Communauté Paris-Saclay (CPS). En effet, la voirie est désormais une compétence communautaire.
  • D’une DICT (Déclaration d’Intention de Commencement des Travaux) : cette demande est obligatoire et à remplir en ligne sur la plateforme suivante : https://www.reseaux-et-canalisations.ineris.fr/gu-presentation/front/login_input.action . Elle permet de connaitre les exploitants de réseaux qui pourraient se trouver dans l’emprise du chantier et ainsi éviter de potentiels endommagements. Cette DICT est obligatoire y compris en terrain privé car certains concessionnaires peuvent avoir des réseaux qui traversent les parcelles privatives. En l’absence de cette DICT, vous êtes amendable et le montant de cette amende peut parfois être extrêmement élevé.

Points sur les inondations de juin 2018

L’altitude de la ville d’Orsay est très variée entre un centre-ville situé à un niveau proche de l’Yvette, qui est le point le plus bas, et les deux extrémités Nord (plateau de Saclay) et Sud (raquette de Mondétour), qui occupent les plateaux dominant nettement la vallée de l’Yvette

Vous avez été nombreux à avoir été impactés par les grosses précipitations du mois de juin. Alors qu’il pleut, en temps normal, entre 1 et 10 mm d’eau par 24h, ce sont 16,6 mm en 1 heure dimanche 10 juin au soir, puis 40,9 mm en 2 heures lundi 11 juin au soir que Météo France a comptabilisé sur Orsay.

Durant cette période, notre prestataire ORTEC est intervenu sur plus de 20 points critiques pour éviter des débordements trop importants.

En amont de ces inondations, une étude a déjà été diligentée par la Mairie pour identifier les points noirs et envisager des aménagements complémentaires mais cela demande des investissements importants pour créer notamment des bassins de rétention.

SAISON CULTURELLE 2018/2019

carnet saison 2018

Orsay Mag'

couv octobre 2018

ANNUAIRE DE LA VILLE

couv annuaire 2018 19

ÉPHÉMÉRIDE

Dimanche21OctobreSemaine 42 | CélineKGibbeuse croissante

LA MÉTÉO À ORSAY

Partiellement couvert

5°C

Orsay

Partiellement couvert

Humidité: 96%

Vent: 11.27 km/h

  • 21 Oct 2018

    Mostly Sunny 16°C 5°C

  • 22 Oct 2018

    Partiellement couvert 14°C 8°C