nouvelHopital

Depuis juin 2024, le nouvel hôpital Paris-Saclay, situé à Orsay, sur le plateau de Saclay ouvert ses portes. Accessible en transports et d’une surface de 49 000 m2, le nouveau bâtiment comporte plus de 480 lits et places. Il compte des services de chirurgie, de médecine notamment intensive (réanimation, soins intensifs polyvalents, pédiatriques, cardiologiques et neurovasculaires) et une maternité.

Comment accéder au nouvel hôpital Paris-Saclay ?

Le nouvel hôpital Paris-Saclay, situé au cœur du quartier de Corbeville sur le plateau de Saclay (1 parvis de l’hôpital, Orsay), sera accessible via tous les modes de transport (bus, voiture, vélo, piéton...).

EN BUS

  • BUS 91-05 : départ de la gare du Guichet ou du rond-point de Mondétour
  • BUS 91-05 : départ de la gare du Guichet ou du rond-point de Mondétour
    > direction Fresnel Vauve / Polytechnique Vauve, arrêt hôpital Paris-Saclay.
  • BUS 91-06 : départ de la gare du Guichet
    > direction Massy-Palaiseau, arrêt hôpital Paris-Saclay.
  • BUS 91-08 : départ de la gare du Guichet ou du rond-point de Mondétour
    > direction Vélizy 2, arrêt université Paris-Saclay puis prendre le BUS 91-08
    > direction Polytechnique Vauve, arrêt hôpital Paris-Saclay.

Comment rejoindre la gare du Guichet depuis la Mairie d’Orsay ou le rond-point de Mondétour?

  • BUS LIGNE 9 : départ mairie d’Orsay ou rond-point de Mondétour
  • > direction campus HEC, arrêt gare du Guichet
  • BUS LIGNE 91.02 : départ place de la République
    > direction gare du Guichet
  • En 2026, la future ligne 18 offrira un accès supplémentaire

EN VOITURE

L’hôpital est situé à proximité immédiate des grands axes routiers, tels que l’A10 et la RN 118, ce qui permet de s’y rendre facilement et rapidement. Depuis le centre-ville d’Orsay, le trajet ne prend que 10 minutes environ. Un parking de 300 places payantes et 40 bornes de recharge pour les véhicules électriques sont à la disposition des visiteurs.

Un hôpital éco engagé

L’hôpital Paris-Saclay a été conçu dans une démarche de certification Haute Qualité Environnementale (HQE), avec pour objectifs d’offrir une qualité de service optimale aux patients, un environnement de travail agréable pour le personnel et de respecter l’environnement. Le bâtiment a été pensé selon une approche bioclimatique et est connecté à un réseau de chaleur urbain peu émetteur de carbone (60 % d’énergies renouvelables). L’énergie générée par les activités hospitalières sera également récupérée et valorisée. Les espaces extérieurs ont été aménagés de manière écologique avec la plantation de 166 arbres et un système de tri et de valorisation des biodéchets est actuellement en phase d’expérimentation.

L’hôpital continuera d’occuper une grande partie du site actuel, toute la partie sud.

Le 1er mars 2024, le directeur de l’établissement a en effet confirmé une partie de ses projets. Propriétaire du site, des bâtiments comme du terrain, le Groupement Hospitalier Nord-Est (GHNE) souhaite conserver définitivement l’ensemble des terrains issus du legs Archangé, conformément aux dernières volontés du testateur. Cette décision permettra au GHNE de poursuivre l’hébergement de 16 internes dans l’actuel bâtiment de l’internat, boulevard Dubreuil, ainsi que de regrouper l’ensemble de ses directions administratives en 2 phases (2025 et 2027) dans le bâtiment hospitalier historique et une partie des locaux du CEA actuellement occupée par ses services.

Le GHNE prévoit également d’accueillir un projet de santé au rez-de-chaussée de l’actuel bâtiment laboratoire et de disposer d’une réserve pour ses futures activités de recherche après 2032, dans la pointe de la parcelle actuellement occupée par le CEA.

Par ailleurs, l’activité d’IRM actuelle sera maintenue et sera complétée par une nouvelle IRM qui sera installée dans le nouvel hôpital. Il est à noter qu’une implantation sera conservée dans le bâtiment des ateliers pendant 18 mois. Ce maintien de l’activité hospitalière sur une grande partie du site est une bonne nouvelle, tant pour l’offre de soins à Orsay que pour la vie économique et sociale du centre-ville.

Quant aux parcelles situées au nord, le Groupement hospitalier nous a aussi indiqué le 1er mars son souhait de les céder. La Communauté d’Agglomération Paris-Saclay et la Ville travaillent main dans la main pour réaliser des projets culturels et d’urbanisme transitoire sur le site, qui seront mis en place dès cet été, tout en réfléchissant à son devenir pérenne. Des études complémentaires en matière d’amiante devront en effet être effectuées une fois le bâtiment libéré. Une consultation publique sera organisée avant la réalisation de tout projet. À noter également : une analyse préalable, portant sur l’ensemble des parcelles pouvant potentiellement être mutées, avait été anticipée et réalisée par la Communauté d’Agglomération Paris-Saclay en collaboration avec la commune. Nous continuerons à travailler en intégrant les intérêts de la ville, les positions exprimées par le Groupement hospitalier, puis, via une concertation des habitantes et des habitants, des acteurs économiques (les commerçants notamment) et associatifs.

Les urgences médicales

À partir du 28 juin, les urgences médicales sur le territoire seront réorganisées pour améliorer la prise en charge des patients.

  • Urgences adultes à l’hôpital Paris-Saclay, 7j/7, 24h/24 - à partir de 15 ans. Prise en charge spécialisées dont les alertes AVC et les urgences psychiatriques.
  • Urgences pédiatriques à l’hôpital Paris-Saclay, 7j/7, 24h/24 - Moins de 15 ans
  • Urgences gynécologiques et obstétricales à l’hôpital Paris-Saclay, 7j/7, 24h/24. L’accueil est situé au 1er étage du bâtiment nord. Circuit dédié dès l’entrée du parking, des places sont identifiées et une signalétique adaptée.
  • Urgences adultes à Longjumeau 7j/7, 24h/24. Permanence des soins et prise en charge des urgences psychiatriques. Le service prendra en charge toutes les urgences adultes. Les patients nécessitant des prises en charge spécialisées (chirurgicales, gynécologiques, soins intensifs, neurologiques, cardiologiques) seront transférés à l’hôpital Paris-Saclay. Le Centre de Consultations et Soins Urgents (CCSU) accueillera des patients 7j/7 de 10h à 21h.
  • Des consultations sans rendez-vous à Juvisy sur- Orge 7j/7 de 9h à 20h. À partir de septembre, le centre de soins non programmés assurera des consultations sans rendez-vous ne relevant pas d’une prise en charge spécialisée.

Magazine

ANNUAIRE DE LA VILLE

couvAnnuaire23

Carnet de saison culturelle

COUVERTURE estivales2024

Guide des herbes de trottoirs

GUIDE HERBES SAUVAGES COUV